Avant de sombrer

de Cyril Carrère (2023 aux éditions Denoël, collection Sueurs froides – 352 pages)

Jérôme Cazenave reçoit un appel de sa femme Céline, désespérée et surtout très en colère après lui. Malgré la tempête annoncée, il prend la route, roule bien trop vite, et puis soudain c’est le choc… Et lorsqu’il se réveille à l’hôpital, sa réalité, sa vie, ne sont plus du tout les mêmes.

Sylvia Lontano est criminologue et thérapeute. Elle a également suivi et aidé Céline Cazenave après son avc des suites d’un essai clinique. Elle sera un atout majeur pour Jérôme.

Des études scientifiques opaques, une psychologue déterminée, un lieutenant condamné à quinze ans de prison pour meurtre. Mais comment découvrir la vérité quand on n’a plus aucun souvenir, quand la mémoire a été comme formatée et qu’il n’y avait aucun témoin ?

Cyril Carrère

Cyril Carrère, né en 1983, est pharmacologue de formation. Auteur de trois romans, dont le très remarqué Grand Froid (La Mécanique générale, 2018), finaliste du grand prix VSD-RTL du polar, il partage aujourd’hui sa vie entre la France et le Japon.

Avant de sombrer est mon premier livre de l’auteur et sûrement pas le dernier.

Ce thriller est basé et débute sur la mémoire, ce que les scientifiques savent, ne savent pas encore et ceux qui sont prêts à tout malgré l’éthique et la déontologie. C’est un sujet qui m’a intéressé de suite. L’auteur a effectué bon nombre de recherches plutôt complexes, notamment sur les travaux d’Elisabeth Loftus. Cyril Carrère nous parle aussi d’essais cliniques parfois efficaces ou terribles pour le patient. Il évoque également la maladie, la douleur, l’algologie et le CCP (Comité de Protection des Personnes).

Dans Avant de sombrer Cyril Carrère cherche volontairement à nous embrouiller. Il resserre lentement l’étau sur ses deux personnages principaux. Il semble lâcher un début d’indice ou de piste pour nous aiguiller puis non, il s’arrête là et nous devons attendre afin d’en savoir plus. Et cette fin !!! J’ai hâte de pouvoir échanger avec lui sur un salon.

4ème de couverture

Et si on vous annonçait que vous avez tué ? Lorsque Jérôme Cazenave se réveille dans une chambre d’hôpital, tout lui revient à l’esprit. L’échange téléphonique houleux avec sa femme. L’urgence de la situation. Sa terrible sortie de route en rentrant de Nîmes. C’est en tout cas ce qu’il soutient au médecin qui le regarde avec circonspection. Mais quand un avocat qui prétend le connaître s’invite à son chevet pour lui présenter une autre version de l’histoire, la confusion s’installe. Non, il n’a pas eu d’accident de voiture. Il a été violemment agressé à Lannemezan, dans la prison où il purge une longue peine… pour le meurtre de son épouse. Afin de recouvrer sa liberté, Jérôme doit résoudre les mystères d’un passé qui lui est étranger. Au risque de faire ressurgir le monstre qui l’a englouti.

(Merci à Cyril Carrère et à Théophile des éditions Denöel)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Comments (

5

)

  1. Collectif Polar : chronique de nuit

    Au bien mince, je l’ai louper celui-ci !

    Aimé par 1 personne

    1. Fanny H

      A rajouter au plus vite ! 🤩

      Aimé par 1 personne

      1. Collectif Polar : chronique de nuit

        rhaaaa tentatrice, va ! 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Nath – Mes Lectures du Dimanche

    Encore un excellent cru de Cyril que j’ai adoré !

    Aimé par 1 personne

    1. Fanny H

      Pour moi c’était une belle découverte. 🤩

      Aimé par 1 personne

Un Site WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :